LE BLOG D’ALAIN JUPPE

Publié le par Léa

Les blogs sont des outils puissants qui permettent notamment aux hommes politiques de se rapprocher du peuple, et de partager avec eux leur point de vue.

Nous avons suivi quotidiennement le blog de Mr Alain Juppé, sur une période de plus de 4 semaines, allant d’Avril à fin Mai. Nous avons porté notre attention non seulement sur le contenu du blog, c’est-à-dire les différents sujets, thèmes d’échange entre Juppé et les internautes, mais aussi sur la forme du blog en lui-même, c’est-à-dire la présentation des icônes, des thèmes, pour faciliter la navigation sur le site.

 

Le blog d’Alain Juppé, www.al1jup.com, semble être un moyen de pur relâchement, d’échange et de détente. Le nom du site, pour un homme politique de son envergure, semble fantaisiste. Pourquoi pas www.alainjuppe.com, à la place de ce jeu de mots et de lettres, qui ici sonne très bien.



En plus de cela, Juppé considère son blog plutôt comme une forme de « bloc notes », et le souligne avec ce second jeu de mots « blog-notes ». Tout ceci semble assez étonnant venant de la part de ce politique dont on connaît le sérieux.

Le blog semble avoir été créé le 1er Septembre 2004. Cependant, a-t-il été fait avec l’aide de Loïc Lemeur, comme pour la plupart des blogs d'hommes politiques ? Nous n’avons pas trouvé d’information à ce sujet.

 

D’un point de vue visuel, la lecture du blog est assez agréable. La présentation du site est soignée et très simple, avec différents types de catégories : coup de cœur, coup de gueule, propositions, réflexion. Un calendrier, présent sur le site, indique les jours du mois pendant lesquels des mises à jour ont été effectuées. Comme pour tous les blogs, les billets postés sont classés du plus récent au plus ancien billet, dans les différentes catégories.

Tout visiteur peut poster des commentaires, même de façon anonyme s’il le souhaite, et il est possible d’envoyer des remarques directement à Alain Juppé. Hormis ces quelques détails, ce qui est assez remarquable sur ce blog est le tri des commentaires : on n’enregistre généralement pas plus d’une quinzaine de commentaires, alors que des centaines de réactions sont sûrement postées quotidiennement. Un travail de tri considérable est donc certainement fourni par l’équipe de Juppé.

 

Concernant la disponibilité de Juppé pour son site, les 2 premières semaines, il écrivait en moyenne tous les 2 jours, sur des sujets divers et variés, et surtout sur la nécessité pour les Français de répondre OUI, au référendum. Son blog était alors un outil de propagande avec lequel il défendait clairement ses idées sur la constitution. Juppé a ensuite été absent pendant plusieurs jours, à cause d’un voyage à l’étranger, et puis, à son retour, il a repris son blog mais il écrivait moins. Le blog a ensuite connu plusieurs échanges et réactions à la veille du référendum et au lendemain des résultats.

De façon générale, Juppé est très disponible pour répondre aux questions qui lui sont posées par les internautes. Nous lui avons posé deux questions et il a répondu aux deux. La première question avait pour objectif de savoir si Juppé était bien l’auteur du blog et le seul qui répondait aux commentaires, et sa réponse a suivi, deux jours plus tard, le 27 avril:

« Ce blog-notes est mon oeuvre. Je suis le seul à rédiger et à lire les messages. Cordialement. AJ. ».

Une deuxième question a ensuite été posée quelques semaines avant le référendum, le 2 mai. Elle avait pour but de savoir ce que Juppé pensait d’un NON au référendum, et si le gouvernement avait prévu un plan pour un éventuel NON. La réponse de Juppé a été très rapide, il a encore répondu 2 jours plus tard :

« Le Président l'a, je crois, bien expliqué la semaine dernière: pour la France, ce serait une perte d'influence indéniable et je ne vois pas très bien ce que nous aurions à proposer à nos partenaires... Pour l'Europe, ce serait une période de doute et d'attentisme au moment où nous aurions besoin d'accélérer pour relancer la croissance et l'emploi. Il n'y a en tout cas aucun plan B préparé. Cordialement. AJ. »

 

Alain Juppé n’hésite pas à raconter ce qu’il fait au quotidien : le 22 mai 2005, il parlait volontiers de ses 2 jours à pékin au cours duquel il rencontra par hasard un de ses anciens amis, et le 23 mai, il échange avec les internautes sa journée du dimanche, et raconte comment s’est déroulée la messe à Saint-Pierre de Montmartre. Le blog d’Alain Juppé est ainsi un atout majeur pour être proche des citoyens, quelles que soient leurs convictions et leur idéologie politique. Ce blog est plutôt une sorte de forum d’échange où tous les points de vue sont permis.

A travers ce blog, Juppé s’exprime plus librement et peut recueillir les différents points de vue des citoyens sur la politique actuelle et sur leur attente. C’est un échange qui va véritablement dans les deux sens et les politiques en France devraient peut-être essayer de suivre cette voie.

 

Commenter cet article

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 09/11/2010 23:31



Bonjour,
           Vous trouverez ci joint l'adresse de
mon                 Blog ( fermaton.over-blog.com). Votre visite de mon site est fortement appréciée.
C'est une théorie mathématique de la conscience reliant très bien Art-Sciences-Mathématique-philosophie-spiritualité-sports.


La page Champagne marathon présente l'aspect mathématique du marathon.
La page théorème de Nevermore:Math-poésie Verlaine.
La page théorème de Profundis:Math-fosses océaniques.
La page Énigme du Père Noel:Il résiste a la mécanique quantique.


         


           Cordialement


           Dr Clovis Simard



boisbault 21/10/2010 16:55



j'espère, que "pour un plat de lentille", vous n'allez pas rejondre notre président inculte ; vous le brillant normalien ; ministre pendant quelques mois, que cela vous apportera t il ? vous
deviez exclusivement vous consacrer à bordeaux...


Visez plus haut, caremment la présidence



MAILLARD 03/04/2010 18:59



 LETTRE OUVERTE AU POUVOIR POLITIQUE 


SUJET : TAXE CARBONE 


          Il existe deux catégories d’hommes et femmes politiques :


-  Ceux et celles qui le sont  par ambition,
attrait du pouvoir, pour les avantages et le désir d’enrichissement  personnel : ils sont hélas, trop nombreux et méprisables !


-  Ceux et celles qui ont la vocation de se préoccuper des problèmes de la société et vouloir y
apporter des solutions : on les cherche car ils sont trop rares !


         C’est aux premiers que cette lettre s’adresse
principalement, ainsi qu’à ceux qui prétendent devoir les remplacer avec les mêmes arrières pensées…


La taxe carbone fait couler beaucoup d’encre et parler encore plus : toute cette cacophonie due à des intérêts peu avouables nous
éloigne de plus en plus du but recherché. 


Le but à poursuivre devrait être d’encourager les entreprises, industries, administrations et
collectivités diverses à trouver les moyens de réduire efficacement leur consommation d’énergies polluantes. 


COMMENT FAIRE ?   C’est pourtant SIMPLE : 


… au lieu d’instituer une taxe, la Trésorerie Nationale qui distribue abusivement
l’argent qu’elle n’a pas, devrait trouver aussi le moyen de récompenser les organismes pour l’économie d’énergie réalisée, qui serait
déclarée par un rapport annuel de bilan carbone.


REMPLACER LA TAXE PAR UNE REDUCTION D’IMPÔT : chercher l’opposition !


Pour les modalités d’application, il est évident qu’on ne peut s’adresser qu’à la deuxième catégorie d’hommes politiques citée plus
haut : il va falloir chercher…  


         Attention, mesdames et messieurs les politiques, prenez garde d’être jugés dans quelques années par les générations futures, sur les conséquences de votre
manque de  décision conduisant à éviter le plus grand génocide que le monde ait jamais connu.


Le souvenir de l’épisode du sang contaminé ne vous rappelle rien ? 


Aujourd’hui la situation est beaucoup plus grave !


Mais sans doute, étant donné que vous serez morts, vous  pensez que cela ne vous concerne
pas !


         A la suite des catastrophes que nous avons subies et
avant celles qui ne manqueront pas de se multiplier à l’avenir, que ceux qui ne croient pas au dérèglement climatique consultent les victimes de la côte vendéenne, pour ne citer que les plus proches !


Ecrite le 27 mars 2010,


G. MAILLARD


27 avn chanzy


44000 NANTES


Avec mes respects et s’il vous plait, ne pas classer cette lettre
verticalement : transmettez la à vos « amis » de la première catégorie…



ghaleb albert 02/04/2010 20:49



monsieur Juppe bonjour ,


c'est avec un grand plaisir que je m'adresse de nouveau à vous , et cette fois en espérant connaître votre avis sur un sujet qui me tient à coeur depuis de nombreux mois , en effet il s'agit de
l'affaire " betancourt " qui a fait tant de bruit , mais s'il ne s'agissait que de tapage médiatique , cela ne serait pas trop méchant mais ce qui  me parait tout à fait extraordinaire c'est
d'imaginer la fortune colossale qui a été dépensée pour cette ! ! ! cause , en valait elle la peine lorsqu'on connait qui est Mme Betancourt , ce qu'elle représente pour la France , comment
l'opinion publique a été captée par cette histoire , sensibilisée lors des derniers jours ou l'on nous l'a présentée comme " presque morte " , et lors de sa libération voir cette dame revenir "
mieux portante " qu'avant sa captivité telle une joueuse de Golf ....gagnant sa compétition , ....! ! ! ! ! ,


durant cette période le problème des " sans abris était largement discuté , n'aurait on pas pu leur consacrer la "même fortune" dépensée pour cette dame qui défendait essentiellement la cause de
la Colombie ,


je souhaiterais connaître votre avis sur ce sujet même un peu dépassé à ce jour , ****pour l'avenir je ne compte que sur vous pour représenter la France ,


merci d'avance , avec toutes mes salutations , albert ghaleb .



love bill 03/10/2009 20:10


J'ai trouvé la démarche du blog d'Alain Juppé très intéressante.
Un peu de transparence ne peut faire de mal.
Malheureusement tous mes commentaires évoquant le fait que l'élevage animal est une des plus grandes sources de pollution.. ont été.. censurés (alors qu'ils avaient un lien avec les articles) !
J'ai demandé une explication et je n'en ai pas reçue..
Bref toujours de l'illusion de transparence..